« Certes, les forces
que je ne pouvais
combattre seule
s’étaient unies pour
me déstabiliser, mais
ma conviction d’avoir
fait le bon choix
empêcha que le
doute ne s’installe
en moi » (L'âme du
minotaure
, p. 318)

FEMMOPHOBIE.COMFEMMOPHOBIE.COM

Les masculinistes et les Queers veulent la mort (physique et) politique des femmes.


CRITIQUE URBAINE : Préjudices imposés aux femmes
femmophobie.com FEMMOPHOBIE.COM femmophobie.com

A l'intention de ceux et celles qui croient que le féminisme est dépassé, que les femmes ont atteint la parité sociale ou n'ont plus de quoi se plaindre, voici quelques exemples de préjudices, anciens ou nouveaux ou éternellement récurrents, à corriger.


Montréal, le 11 mars 2011 création de cette nouvelle page

Personne ne vous croirait mais c'est de plus en plus préjudiciable de vivre dans un corps de femme à Montréal.

Aspergée à l’acide



11 mars 2011 – La recette la plus populaire à Montréal depuis le putsch de l'été 2007 aussi publiée sur Facebook
Les stratèges corollaires examinent le marché actuel, étudient tous les aspects, comportements et activités couvertes par celles qu'ils veulent exclure, les font copier par leurs pions opportunistes, touillent un savant groupe d'actionnaires tirés de leur petit environnement perso, se dispersent enfin dans les comités d'experts et sélection pour faire remplacer les unes par les leurs...
ou par leurs leurres

Pionniers-Pionnières

7 mars 2011 – ENCORE PIONNIÈRES, DÉSÉQUILIBRE au CINÉMA
Préjugés sur « les films de femmes » et les difficultés souvent insidieuses rencontrées par les réalisatrices en comparaison avec les réalisateurs

Après une recherche qui a duré plus d’un an, les sociologues Anna Lupien et Francine Descarries tracent un tableau peu reluisant de la situation des femmes dans le domaine de la réalisation au Québec. Cette étude s’appuie sur des entrevues avec de nombreuses réalisatrices. Les résultats ont ensuite été comparés avec un groupe témoin de réalisateurs. Les auteures concluent que les femmes cinéastes sont non seulement freinées par des difficultés qui touchent l’ensemble des femmes sur le marché du travail mais qu’en plus leur sous représentation dans le domaine de la réalisation au Québec est également due à une série d’obstacles qui touchent spécifiquement les réalisatrices et qui n’affectent pas le parcours des réalisateurs.
Des préjugés sur « les films de femmes » jusqu’au modèle de fonctionnement de l’industrie cinématographique d’ici, en passant par les exigences institutionnelles, les réalisatrices sont confrontées à de nombreuses embûches. Souvent insidieuses, ces dernières n’en demeurent pas moins persistantes et très répandues.
Le plus triste constat du rapport : pratiquement aucun progrès n’a été enregistré en ce domaine depuis 20 ans!
L’organisme Réalisatrices Équitables - dont les membres du CA sont les réalisatrices Mireille Dansereau, Louise Giguère, Nicole Giguère, Isabelle Hayeur, Ève Lamont, Marquise Lepage ainsi que la professeure aux HEC Johanne Brunet et l’avocate Louise Patry - travaille depuis maintenant 4 ans à sensibiliser le milieu et les décideurs à ce dangereux déséquilibre.
Personne ne doute que le talent existe à parts égales chez les hommes et les femmes. Il est donc plus que temps de permettre à l’univers des réalisatrices d’atteindre les écrans et, surtout, le coeur et l’esprit des gens. Aucun pays, aucune société n’a les moyens de perdre l’imaginaire de la moitié de sa population.
Pour en savoir plus : www.realisatrices-equitables.com


Violences faites aux femmes

ServicesMontreal.com, depuis 2002, toujours exclue par les mascu - calendriers culturels chronique livres, musique et vidéos de ServicesMontreal.com
Quoi faire à Montréal
Articles récents - Arts et culture, tourisme à Montréal
Recherche dans le site ServicesMontreal.com ou dans Internet