Jacques Viger. Une biographie

Intellectuel curieux, doté de multiples talents, Jacques Viger, est surtout connu pour avoir été le premier maire de Montréal

Auteurs : Léo Beaudoin et Renée Blanchet

Éditeur : VLB, Montréal, (Québec)


Montréal, le 1er novembre 2009


En ce jour d'élections municipales passionnantes, voici un livre d'inspiration pour le prochain ou la prochaine maire de la métropole québécoise, Montréal.

Intellectuel curieux, doté de multiples talents, Jacques Viger, surtout connu pour avoir été le premier maire de Montréal se révèle, dans
Jacques Viger. Une biographie, avoir été un des personnages les plus notables de Montréal autour des années 1830. Les auteurs Léo Beaudoin et Renée Blanchet lèvent le voile sur un homme dont le parcours, peu connu, a grandement été influencé par son épouse, Marguerite de La Corne, dont les correspondances avec son mari sont la trame de fond de ce livre.

Seul survivant d’une famille de quatorze enfants, les autres étant morts en bas âge, Jacques Viger devient rapidement l’espoir de sa famille et occupe, dès qu’il atteint l’âge adulte, plusieurs postes importants.

Après une courte carrière de journaliste au Canadien, en 1812, il s’enrôle dans l’armée et est bientôt promu capitaine dans le corps des Voltigeurs canadiens. Il se voit par la suite nommer au poste d’inspecteur des grands chemins, rues, ruelles et ponts de
Montréal, par le gouverneur Georges Prevost, celui-là même qui l’avait, quelques années auparavant, destitué de son grade militaire pour avoir quitté son poste sans permission à la mort de sa mère. En 1833, il sera élu conseiller municipal du Quartier Est de la ville avant d’être élu maire de Montréal, deux jours plus tard. Jacques Viger est également connu pour avoir été le président fondateur de la Société historique de Montréal et président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.

De tout le parcours professionnel de Jacques Viger, il faut surtout retenir le rôle qu’a joué sa femme, de douze ans son aînée, dans sa vie. Celle qui a veillé sur lui, telle une mère sur son fils, a eu tôt fait de calmer ses ardeurs voltairiennes et son habitude
d’épater la galerie.


Quelques extraits

Les passionnés d’histoire seront donc heureux de se plonger dans ce livre où ils auront plaisir à découvrir la vie de Jacques Viger, mais également le Montréal de l’époque suivant de peu la « Cession du Canada à l'Angleterre [qui] en effet, ne fit pas que rompre les liens avec la mère patrie » puisque elle « instaura un nouveau régime et favorisa l'arrivée d'immigrants de la Grande-Bretagne qui transformèrent radicalement la vie socio-économique du pays » (Les origines familiales, p. 10)

« Selon les coutumes de l'époque, la nouvelle mariée devint illico Madame Jacques Viger et signera désormais ses lettres Marguerite (ou M.) Viger » (Madame Jacques Viger, p. 21)

« Le rapport de ce recensement, présenté en 1828, est considéré aqujourd'hui comme un document exceptionnel, résultant d'un travail colossal. Aux questions prévues par les autorités, Viger en a ajouté d'autres qui tendent à une plus profonde connaissance de la société montréalaise. » (Un fonctionnaire méticuleux, p. 64).

« Vous dire que je m'ennuie, que je suis chagrine, remplie d'inquiétudes, tout cela vous est connu, comme aussi mon tendre attachement, mais pourtant rien n'est plus doux pour moi que de le ressentir et de vous le répéter. » (extrait d'une lettre de M (extrait d'une lettre de Madame à Monsieur, en date du 28 novembre 1808 ; p. 125)

« Nous mouillâmes l'ancre, ce jour, vis-à-vis l'église de la Longue-Pointe, vers 6 ½ heures du soir, sans que notre voyage nous eût coûté un seul homme, tant la mer fut peu orageuse » (Extrait d'une lettre de Monsieur à Madame, en date du 1er décembre 1808 ; pp. 129-130).


LES AUTEURS

Léo Beaudoin, qui est l’auteur de la biographie, est un ancien vice-président d’une institution financière montréalaise. Il est responsable de Montréal en tête, la revue de la Société historique de Montréal.

Renée Blanchet qui a établi le texte de la correspondance entre Jacques Viger et sa femme, consacre aujourd’hui une grande partie de son temps à l’écriture. Elle a publié de nombreux documents sur la Nouvelle-France.

Livres, musique, CD, DVD
Livres et guides touristiques sur Montréal,
Livres sur la Conquête et l'histoire du Québec


Montréal
Articles sur Montréal et le Québec en français
Quoi faire à Montréal

Voir aussi les calendriers, parmi lesquels :
Beaux-Arts
Cinéma
Expositions
Musique classique
Novembre
logo ServicesMontreal.com Quoi faire à Montréal en famille, avec des enfants
Excursions et spectacles en dehors de Montréal

femmophobie.com
Recherche Internet