Un livre, un ouvrage de référence en matière campanaire - très peu ayant été écrit sur le sujet

Les Cloches d'église du Québec . Sujets de culture
Auteur : François Mathieu
Les éditions du Septentrion, Québec

Comment réagiraient les Montréalais d'aujourd'hui si toutes les cloches se mettaient à sonner ?
Quelle signification ont-elles et quelle est l'histoire des cloches d'église dans le monde et au Québec ?
Qu'advient-il des cloches vendues ?

Les cloches d'église ont eu à toutes les époques une signification culturelle qui débordait leur stricte utilisation pour le culte. C'est en passant par l'histoire, l'identité et la création artistique qu'elles résonnent maintenant dans la culture et l'histoire du Québec.


Montréal, le 31 mai 2010


Comme en France d'avant la Révolution, les églises étaient le prolongement des habitants du Québec. La religion régnait avec l'État et le peuple s'organisait tant bien que mal avec le peu qu'il leur restait. Au Québec d'alors comme dans bien des communautés régies ou dirigées par la religion tout s'organisait autour du clocher ou beffroi ou autre. On était renseigné par les représentants de l'Église et leur parole primait avant toute chose.

Que l'on parle de 1837, des agents de la conscription, du toccin, du baptême, de la messe ou autres offices religieux aux diverses heures de la journée ou de la semaine ou de l'année, la cloche appelait ses paroissiens.

Étonnamment, compte tenu de l'importance de la religion catholique au Québec, François Mathieu s'avère un des rares auteurs à s'intéresser aux cloches d'église et à leur spectre beaucoup plus large que leur vocation première pour la publication d'un court livre (moins de 200 pages) très accessible dans lequel il décortique leurs traits de perfection, poids incroyable, histoire, artisans fondeurs, inspirations musicales et plus par le biais de photos et surtout des détails retrouvés grâce à ses recherches dont les références bibliographiques s'étendent sur plus de 10 pages.

Prenant appui sur la campanologie européenne, cet ouvrage rappelle l'importance de plusieurs cloches québécoises et démontre le potentiel expressif et symbolique de ces biens d'église qui font partie du patrimoine matériel québécois.


EXTRAITS

« Il se fond des cloches depuis toujours et sur tous les continents. » (p. 11, Introduction)

« L'année 1789 est sans doute la plus déterminante de l'histoire campanaire [...] Il en fut de même de plusieurs fondeurs de cloches au chômage qui s'employèrent eux aussi au service de la Révolution... » (p. 15, Une culture du sacré)

« Il faut emprunter de branlantes échelles et monter en examiner une de près, puis tenter de la basculer sur son beffroi, pour saisir le paradoxe qu'elles incarnent. Pour qui diable ces objets si beaux et parfaits ont-ils été créés, à qui destinait-on ces ostentations juchées tout en haut avec les pigeons, là où nul ne peut aller les toucher ni même les voir, paraphées qu'elles sont des noms et des intentions des élites d'alors ? » (p. 27, Une culture du sacré)

« L'une d'elles, la troisième, baptisée Jean-Geneviève, déclara forfait en décembre 1891. Cette cloche faisait l'objet d'une entente spéciale avec la Ville de Montréal, qui l'avait convertie depuis 1862 en ''télégraphe d'alarme'' pour le service des incendies. Tel que prévu dans le contrat, l'administration municipale régla la facture pour la refondre en Angleterre et, l'année suivante, le même système électrique sonnait de nouveau en mi l'angélus du midi. » (p. 111, Le Québec et ses cloches)

« Sans être pour autant d'esprit religieux, de nombreuses oeuvres musicales du répertoire classique font des emprunts très explicites aux sonneries de cloches que l'on peut entendre dans le monde [...] Le pianiste Arnold Schalker a d'ailleurs enregistré une sélection de ces oeuvres... » (p. 181, Les modes de mise en valeur)


AUTEUR
François Mathieu est artiste en arts visuels. Il détient un baccalauréat spécialisé en philosophie et un second en arts plastiques, tous deux obtenus à l'Université Laval. C'est par une maîtrise en études québécoises à l'Université du Québec à Trois-Rivières qu'il a donné un caractère scientifique à son étude des cloches. Il vit et travaille à Saint-Sylvestre de Lotbinière.


Feuilleter ou acheter en ligne :
Les Cloches d'église du Québec - Sujets de culture



Livres, musique, CD, DVD
Guides touristiques et publications sur la ville de Québec et la province de Québec

Le Boréal Express
Louise de Ramezay et son moulin à scie - Mythe et réalité
Étienne Chartier • La colère et le chagrin d’un curé patriote

Montréal
Articles sur Montréal et le Québec en français
Quoi faire à Montréal, les calendriers
logo ServicesMontreal.com Quoi faire à Montréal en famille intergénérationnelle, avec des enfants
Excursions et spectacles en dehors de Montréal

Recherche Internet