L'héritage d'un chûton

Les tribulations d'un jeune démuni

Roman - fiction vérité historique - témoignage fictif de courage et d'espoir

Auteur : Jean-Claude Barey
Éditeur : Marcel Broquet, Montréal, Québec

Chûtons, Colons, B.S., Bougons, Paumés, Miséreux, Itinérants, S.D.F., Misérables, Nègres blancs d'Amérique...

C'est l'histoire d'une jeunesse difficile à Montréal après avoir grandi sur une pauvre ferme en Abitibi

Avec lexique des mots et expressions québécoises utilisés tout au long de l'ouvrage

Montréal, le 13 juin 2010

Exclus de la société
Ils sont là, ils respirent, ils vivent, ils aiment tout comme nous, Ils ont des petits boulots, élèvent des familles et sont tout à fait dignes d’estime. Ils font leur possible pour survivre dans un monde qui leur est hostile, ils manquent de tout, de chauffage en hiver, de vêtements propres, d'éducation, d'intérêt par habitude dévastatrice. Malgré tout, certains s'en sortent grâce à leur bon acharnement, à leur travail, à des études de rattrapage interminables de soir en soir, de semaine en semaine, d'année en année.

Gilles, ses proches, l'curé et le pouvoir des uns et des autres sur les uns et les autres
Gilles, le personnage principal du roman, hérite de son grand-père non pas d'une fortune mais d'une belle capacité à voir la lueur au bout du tunnel, à devenir lui-même malgré les innombrables embûches et grâce à l'ouverture d'esprit providentielle des rencontres qu'il fait au hasard de ses démarches. Jamais il n’oubliera les paroles sages de son grand-père. Toujours il s'en souviendra et toujours il suivra sa motivation pour s'en sortir et réussir sa vie après avoir, beaucoup plus petit et tout jeune encore, tenu tête à son père et à son frère aîné qui tous deux abusaient impunément et sans remord de ses deux soeurs et ce malgré le déni et les horribles conseils malsains du curé catholique du village.

Le courage de s'en sortir
Un beau et grand roman de courage, témoignage truffé de mots et d'expressions québécoises pittoresques (explications en bas de page et lexique en fin d'ouvrage). Une fiction au plus proche de la vérité d'alors, une oeuvre d'espoir sur l'évolution d'un jeune pauvre, déterminé à se créer un bel avenir agrémenté d'art, de confort et de bonheur.


EXTRAITS

« À l'époque de la Deuxième Guerre mondiale, Pointe-aux-Trembles était un gros village plutôt pauvre.. » (p. 41)

« Le repas du dimanche était animé, le curé et Louis parlèrent de la corruption du gouvernement et des nouvelles élections... » (p. 121)

« En 1951, la langue anglaise régnait en maître à Montréal... » (p. 153)

« C'est de là que nous vient l'habitude d'accepter les mauvais compromis... » (p. 219)

« Pour en revenir à ton ami Richard, il n'est peut-être pas de la confrérie, à ta place, je serais sur mes gardes, parmi ces gens-là quelques-uns sont parfois violents. » (p. 240)

« Tu m'as écrit une lettre ? Je ne l'ai jamais reçue ! Ni non plus tes messages. » (p. 271)

L'auteur

Après de modestes études en France, Jean-Claude Barey troque vite son premier petit travail sur une ferme pour devenir représentant de commerce et ensuite directeur de ventes qui lui donne l’occasion de sillonner le Québec. Il entreprend un tour du monde avec sa femme en voilier durant onze ans entrecoupés de courts séjours au Québec. Cette aventure lui donne l’envie d’écrire. Il signe son premier roman en 2004. Il vit à présent dans les Laurentides où il écrit et entretient une vingtaine d’arpents de forêt.

Marcel Broquet, la nouvelle édition
Absolution
Livres sur la Conquête et l'histoire du Québec
Livres, musique, CD, DVD
Guides touristiques et publications sur le Québec

Montréal
Voir aussi les calendriers :
Beaux-Arts
Cinéma
Expositions
Musique classique
Spectacles
logo ServicesMontreal.com

Articles sur Montréal et le Québec en français
Quoi faire à Montréal
Recherche Internet