Le monde selon Monsanto
Auteure du livre et réalisatrice du film : Marie-Monique Robin
Éditions : Stanké

Montréal, le 22 mai 2008

Hier soir a eu lieu la première nord-américaine du film Le monde selon Monsanto à l'ONF dans le cadre de la semaine ÉCRAN VERT. Fruit d’une enquête minutieuse s’appuyant sur des documents inédits et de nombreux témoignages, Le monde selon Monsanto retrace de manière percutante l'évolution du plus grand fabricant d'OGM au monde, la même société qui a produit entre autres l'agent orange et les BPC.

Née en France dans une famille d'agriculteurs engagés, journaliste de métier depuis 25 ans s'étant mérité le prix Albert Londres (équivalent français du prix Pullitzer), la réalisatrice du film était à Montréal pour présenter son film qui traite d'enjeux essentiels pour l'humanité entière par rapport à une société qui a été condamnée à deux reprises, à New York et en France, pour publicité trompeuse concernant son herbicide Round-Up lequel est vaporisé à grande échelle sur des cultures de maîs et de colza (canola) contenant un gêne pesticide et admis sous le principe d'équivalence des substances, les rendant assez différents pour être brevetés mais pas assez pour être testés en profondeur et étiquettés comme tel. Le documentaire de Marie-Monique Robin est percutant ; il signale les divers dangers de laisser entre les mains d'une seule société dont on ne peut pas nécessairement croire tout ce qu'elle affirme, le pouvoir d'être le plus grand semencier du monde et seul détenteur des semences brevetées de nombreuses céréales qui sont à la base de l'alimentation dans le monde. Une des raisons fondamentales pour cela est le fait qu'il y a un côté irréversible aux cultures brevetées pour résister à un herbicide puissant, par exemple dans le cas du canola pour lequel des semences bio ou traditionnelles n'existent plus au Canada et pour revenir à la situation antérieure, il faudrait apparemment 20 ans.

Le monde selon Monsanto - le livre
Dans le livre, Marie-Monique Robin fournit la documentation basée sur ses recherches qui ont duré trois ans. Tout le monde peut d'ailleurs consulter dans Internet les documents déclassifiés de Monsanto ; à elle seule, elle a téléchargé la valeur de 2 gigaoctets de documents seulement, sans aucun graphique.

Rarement un film ou un livre n'a eu un tel impact. En deux mois et demi, le film est traduit ou en traduction dans neuf langues ; 73 000 exemplaires du livres ont été vendus en France seulement ; le film a été projeté à New York et à l'Assemblée Nationale française ainsi qu'à Bonn dans le cadre de la conférence de l'ONU sur la biodiversité tenue ces derniers jours et où il a été question d'un projet de loi très controversé sur les OGM. La journaliste, auteure et réalisatrice souhaite que les parlementaires voient son film et, espérons-le, en tiennent compte quand viendra le temps de négocier avec des multinationales.

Hyperliens
Calendrier Cinéma
Nos lacs sous la surface
ONF - le site du documentaire Le monde selon Monsanto - liste complète des projections

Pour en savoir plus sur Montréal
femmophobie.com
• Articles en français
• Quoi faire à Montréal