Le Festival CINÉMANIA est commencé et ISABELLE HUPPERT est en ville !
Elle présente son nouveau film, COPACABANA


Montréal, le 5 novembre 2010


Isabelle Huppert est à Montréal. Elle était au cinéma Impérial hier soir pour présenter son plus récent film, COPACABANA dans lequel elle joue avec sa propre fille, chacune dans son propre rôle comme dans la vie... avec un peu plus de maquillage et de scénario.

Copacabana

Dans ce film, Isabelle Huppert incarne une mère écorchée quelque peu irresponsable envers elle-même, une femme qui a trimballé sa fille sur tous les continents et lui a donné des valeurs de liberté. Sauf que celle-ci, typiquement, choisit une voie diamétralement opposée à tel point qu'elle refuse de voir sa mère se pointer à son mariage par crainte qu'elle lui fasse honte.

En mère écorchée d'aujourd'hui qui se cherche éternellement du boulot, elle instrumentalise les hommes, elle ne pense qu’à l’instant présent. Elle s'est constitué sa propre foi et ses propres lois selon lesquelles il est permis de se servir de ce qui n'est pas utilisé pour prendre soin de démunis... peut-être comme elle le fait depuis deux décennies avec l’enfant qui lui est restée sur les bras pour avoir passé quelques minutes de joie avec un mec qui l’avait possiblement instrumentalisée éphémèrement aussi, elle qui à vie sera toujours obligée de s’en souvenir alors que lui est disparu sitôt ou peu après dans la brume vide et libre de responsabilités.

Ce qui est exotique pour une Montréalaise dans ce film, ce ne sont ni la troupe de danseurs brésiliens ni leur musique ni leurs économies de vêtements ; ici, le carnaval de casino et ses conséquences directes irréfléchies, on les a à l’année.

Non, ce qui surprend une Montréalaise dans le film COPACABANA c’est de s’apercevoir qu’ailleurs, dans le village européen où se déroule le scénario, le groupe de villageois invite une femme seule à les rejoindre à leur table et se montre tout de suite prêt à l’accepter parmi eux, démontrant à son égard une véritable sympathie toute simple et humaine autant de la part des hommes que des femmes. À Montréal, c’est exactement le contraire qui se produit encore et toujours : les femmes seules, on les exècre, on les jette, on les intolère et on les regarde de travers, on les rejette, on les refuse aux terrasses, on s’en débarasse sournoisement ou de front, tous les moyens sont bons.

COPACABANA est donc un film à voir, du cinéma léger mais aussi socialement libérateur qui propose d’autres normes tout en réservant des surprises.


Pendant la durée du Festival, les films seront listés au sympathique calendrier cinéma de ServicesMontreal.com.

8 novembre : Les films sont supers ! Voir quelques critiques


Montréal
Pour suivre les actualités de CINEMANIA sur le web : Festival Cinémaniafilmfestival.com
Facebook : Festival de films francophones CINEMANIA
Twitter : twitter.com/cinemania_mtl

Articles sur Montréal et le Québec en français
Quoi faire à Montréal

Voir aussi les calendriers :
Théâtre
Beaux-Arts
Cinéma
Expositions
Musique classique
Festivals
Novembre
logo ServicesMontreal.com Quoi faire à Montréal en famille, avec des enfants
Excursions et spectacles en dehors de Montréal

ServicesMontreal.com's English front page
Recherche Internet