Coeur animal
ou le lot quotidien d'une femme sur la ferme et d'un homme rustre, maître des lieux

Film français de Sévrine Cornamusaz, avec Olivier Rabourdin, Camille Japy et Antonio Bull

en DVD
Magnifiques paysages de montagnes, campagnards, troupeaux, alpages, chèvres, poules...
Une histoire d'amour pas si ancienne, dédiée à une femme du siècle passé


« Tais-toi ! »

« Tu m'as déjà trompé avec les bêtes ? »

Montréal, 14 avril 2011


Il est costaud et rustre. N'empêche, elle l'aime ; ça se voit dans ses yeux.
Il est brusque avec elle, il la brusque, il travaille fort mais quand il a besoin d'amour, il se rue comme une bête. Quand ils essaient de dialoguer, ils n'y arrivent pas avec leurs questions fermées. Oui, non, faut pas que ça dure trop longtemps, ces conversations... Il y a beaucoup de travail à faire et aussi bien s'y mettre. C'est lui qui fait le travail d'homme ; c'est elle qui trait les vaches et qui fait le fromage ainsi que la cuisine et le lavage... et elle aime cette vie d'éloignement sur le flanc verdoyant d'une montagne escarpée.


C'est lui le patron, c'est lui le maître, c'est lui qui est dans son pays

Sa femme, c'est sa femme et quand elle cherche à combler le vide émotionnel humain avec un travailleur étranger, il n'est pas content. Il leur fait les gros yeux, rien d'autre puisqu'il n'a pas appris à exprimer ses sentiments. Il ne dit rien. Quand il est ensuite seul avec sa femme, il lui intime l'ordre de ne pas s'occuper de l'ouvrier temporaire. Quand le lendemain l'employé s'arrête un instant pour admirer un aigle royal, il lui signifie de se remettre aux foins sur le champ. Il ne s'occupe pas de savoir son nom, il l'appelle «Hey, L'Espagne!». C'est lui qui donne les ordres et c'est lui qui décide ; sinon, c'est pas bon dans sa maison et il va faire en sorte qu'on s'en souvienne longtemps. Quant à sa femme, il l'interpelle par un «WOH» comme il le fait avec tout le monde. Et pour montrer sa force, il n'hésite pas à la moindre occasion, au moindre souci, au moindre doute à la rudoyer, à user de ses mains et de ses bras pour passer sa rage, ses frustrations, ses inquiétudes... sachant très bien qu'ils sont à peu près seuls là-haut, loin du village et qu'elle ne se plaindra pas... et encore à qui ?


Mais un jour l'employé espagnol la trouve étendue, une autre fois il entend des cris et des coups, puis la retrouve accroupie par terre, le visage rougi. Le patron n'est pas à la ferme, après sa crise de bête féroce il est monté découper de grosses pierres pour ensuite aller boire au café du village. Et pendant qu'il s'engueule avec la serveuse qui lui pose trop de questions à son goût, elle se précipite loin de lui, va vers la porte où elle voit et l'avertit que : « il y a les secours, Paul, on dirait qu'ils vont chez toi, là ».

S'ensuit une compréhension de ses sentiments par cet homme du haut de ses alpages alors qu'elle lui échappe, devant subir des traitements à l'hôpital en raison d'un mal qui l'inquiète trop pour qu'il en parle.

Ce film est une grande histoire d'amour entre un homme et une femme qui ne le savent pas eux-mêmes.

COEUR ANIMAL a été sélectionné en compétition mondiale au Festival des Films du Monde Montréal et s'est mérité le Prix Fipresci- Prix oecuménique au Festival Mannheim-Heidelberg.

Harcèlement narcissique
Voir plus loin





Livres, musique, CD, DVD
Nuits d'Afrique

Retrouvez ServicesMontreal.com :
Montreal157 sur Wordpress
Montreal157 sur Blogspot
FEMMOPHOBIE.com
Van valise non troppo sur Blogspot
Nature-pix sur Blogspot
Montreal157 sur Twitter
Montreal157 sur YouTube
ServicesMontrealcom sur Facebook
Van valise non troppo sur MySpace

Montréal
Articles sur Montréal et le Québec en français
Quoi faire à Montréal
8 mars, Tournée infernale des meufs


Voir aussi quelques calendriers :
Cinéma
logo ServicesMontreal.com Spectacles
Quoi faire à Montréal en famille, avec des enfants
Excursions et spectacles en dehors de Montréal

Recherche Internet